Interview sur France Inter (Emission “Un été d’écrivains”), août 2007

Interview sur France Inter (Emission “Un été d’écrivains”), août 2007

par Brigitte Kernel
du lundi au vendredi de 20h05 à 21h

20020124-titre

20020124-bandeau

mercredi 8 août 2007 – Numéro 8 [ECOUTER L’EMISSION]

 

Invité

395033115

Alexandre Najjar

Ecrivain libanais né à Beyrouth le 05 février 1967, Alexandre Najjar s’impose comme un personnage incontournable de la littérature internationale.Homme de convictions, Alexandre Najjar s’est investi pour les causes qui lui tenaient à coeur. Après avoir étudié au Liban au collège Notre Dame de Jamhour, il se rend à Paris où il suit les cours de droit des universités d’Assas et de la Sorbonne. Cette formation le conduit à se lancer dans une carrière d’avocat, spécialisé dans les domaines de la banque et de la finance.

Peu à peu, Alexandre Najjar mobilise ses talents d’orateur pour défendre ses idéaux de justice sur la scène internationale – il donne de nombreuses conférences à travers le monde – et soutenir les richesses de la langue ou de la diversité culturelle, notamment entre la France et le Liban. Il occupe entre autres les fonctions de conseiller du ministre libanais de la Culture et de représentant du Liban auprès de l’Unesco, participe à des manifestations tels les Jeux de la francophonie.

Par ailleurs, il collabore aux rubriques littéraires de plusieurs magazines francophones et lancé L’Orient littéraire, supplément littéraire de l’Orient le jour en 2006. Alexandre Najjar a également publié plusieurs ouvrages, de l’essai ou roman en passant par la poésie, la biographie ou encore le guide pratique. Il écrit des scénarios pour le théâtre et le cinéma, et s’intéresse à la littérature jeunesse. Son travail et son engagement ont été abondamment reconnus et récompensés, tout particulièrement par sa distinction en tant que chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2001.

Suit une liste des nombreuses oeuvres d’Alexandre Najjar que, bien entendu, nous évoquerons au cours de l’émission:

Roman :
– L’école de la guerre (La Table Ronde, 2006 ; Balland, 1999)
– Le Roman de Beyrouth (Plon, 2005)
– Lady Virus (Balland, 2002)
– Athina (Grasset, 2000)
– L’astronome (Grasset, 1997)
– Les exilés du Caucase (Grasset, 1995)

Poèmes :
– Khiam (éditions An-Nahar, 2000)
– À quoi rêvent les statues ? (éditions Anthologie, 1989)
Récits :
– La honte du survivant (éditions Naaman, 1989)
– Comme un aigle en dérive (Publisud, 1993)

Essai :
– La Passion de lire (Dar An-Nahar, 2005)
– Pérennité de la littérature libanaise d’expression française (éditions Anthologie, 1993)

Théâtre :
– Le crapaud (FMA, 2001)

Biographie :
– Le procureur de l’Empire : Ernest Pinard, 1822-1909 (Belfond, 2006)
– Saint Jean-Baptiste (Pygmalion, 2005)
– Khalil Gibran (Pygmalion / Gérard Watelet, 2002)
– De Gaulle et le Liban, tome II (Terre du Liban, 2004)
– Le Mousquetaire (Balland, 2004)
– De Gaulle et le Liban, Vers l’Orient compliqué 1929-1931 (Terre du Liban, 2002)
– Le procureur de l’Empire (Balland 2001)

Vous pouvez relire ci-dessous la suite écrite par notre invité à la première phrase d’un livre de la rentrée littéraire:
La première phrase étant: ” Il s’agit d’un souffle. ”
(Nuit Ouverte – Clémence Bouluque – Flammarion)
La suite d’Alexandre Najjar: ” Le souffle de celui qui dit adieu à la vie avant de pénétrer dans l’autre, celle où tout est mystère et beauté. ”
La deuxième phrase de l’auteur étant: ” D’une femme. ”

[ECOUTER L’EMISSION] – nécessite le lecteur real player.